Situation de la femme et de l'enfant en RDC.

Le gouvernement congolais et ses partenaires ont publié le rapport  MICS 2010. Un document qui fait le point sur la situation des enfants et des femmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Il ressort de ce rapport que d’une manière générale cette situation s’est légèrement améliorée en République démocratique du Congo en 2010 par rapport aux années précedentes. Néanmoins, elle reste préoccupante.

Certains paramètres constatés sur le terrain se situent en dessous des seuils acceptables. C’est le cas de : taux de mortalité des enfants de moins de 5ans, la nutrition de l’enfant et la sécurité alimentaire, la santé de l’enfant, l’accès à l’eau et l’assainissement, la santé de reproduction, le développement du jeune enfant, de l’alphabétisation, de la protection de l’enfant et la fréquentation scolaire. Le fonds des Nations unies pour l’enfance et d’autres partenaires du gouvernement congolais produisent ce rapport après avoir mené une enquête auprès des ménages. Ils ont évalué les progrès accomplis dans la prise en charge de l’enfant et de la femme par rapport au plan d’action du sommet mondial pour les enfants tenus en 1990 à New York et l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

  • Que proposez-vous pour une améliorer de façon significative la situation ?

Invités : Simon Makaya, cadre à l’Institut national de la statistique

                  Ronald Van Dijk, chef de la Planification à l’Unicef 

Présentateur : Marie-Chantal Lumba

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème de jeudi  27 octobre 2011

En perspective de la journée nationale de l’épargne célébrée le 31 octobre, Paroles aux auditeurs se penche sur la situation de l’épargne en RDC.

  • Que proposez-vous pour améliorer la pratique de l’épargne en RDC ?

vous  pouvez réagir dès à présent

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner