Que pensez-vous du durcissement des conditions pour aller à Brazzaville ?

L’embarquement au Beach principal de la Société Commerciale de Transports et de Ports (SCTP ex-Onatra) pour Brazzaville le 19/02/2013 à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les autorités congolaises viennent de durcir des conditions de traversée entre Kinshasa et Brazzaville, les deux capitales les plus proches au monde. Elles indiquent que ces mesures existaient déjà et visent notamment le renforcement des conditions de sortie  à l’étranger.

Par ailleurs, la traversée de la frontière burundaise serait soumise désormais à la présentation du passeport ou d’un laisser passer de la Communauté des pays des Grands Lacs (CPGL).

-         Comment commentez-vous cette actualité ?

Invité : Gustave Kabasele Mwela, Directeur central de la police des étrangers à la DGM.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème du mardi 18 février 2014

La RDC possède d’importantes réserves pétrolières non exploitées. Le site d’exploitation du bloc 5 du graben qui couvre une superficie de 7 mille km carrés, allant de Rumangabo jusqu’à Kasindi en longeant le lac Edouard serait un point de départ de la relance des activités pétrolières en RDC. Cependant, ledit site suscite plein d’inquiétudes et met en désaccord l’Etat congolais et certains de ses partenaires de développement durable.

-         Pensez-vous que l’exploitation pétrolière du bloc 5 pourrait avoir un impact sur le développement du secteur  pétrolier en RDC ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner