L’attente du gouvernement de cohésion nationale paralyse-t-elle l’administration congolaise ?

Une vue du batiment de la fonction publique

Depuis l’annonce par le chef de l’État de la formation du gouvernement de cohésion nationale et l’expédition des affaires courantes de l’actuel gouvernement, certains observateurs estiment que l’administration publique souffre de paralysie suite aux mesures conservatoires du Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Ce dernier avait demandé aux ministres au lendemain de la clôture des concertations nationales d’expédier les affaires courantes jusqu’à l’installation du gouvernement de cohésion nationale. Huit mois plus tard, ce gouvernement n’est toujours pas nommé.

-    Comment commentez-vous cette actualité?

Invite: Bompenda Bonkumu Longelia; secrétaire général honoraire et doyen des secrétaries généraux.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème du jeudi 10 juillet 2014

Réunis à Luanda au début de ce mois de juillet, les pays membres de la SADC envisage la création d’une force spéciale prête à intervenir éventuellement afin de contrer les menaces sur la sécurité dans la sous- région, répondre aux catastrophes humanitaires et contribuer aux troupes de maintiens de paix de l’ONU. Le chef d’état-major des forces armées angolaises a annoncé au cours d’un point de presse à cette même occasion le déroulement du 1er août au 14 septembre 2014 à Kuwanza Sul en Angola, d’un exercice qui réunira environ 1700 éléments provenant des pays membres de la SADC.

-        Que pensez-vous de cette initiative et quel pourrait être son impact sur la lutte contre l’insécurité dans la sous-région?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner