Mariage: l’État doit-il réglementer la dot?

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa.

Le code de la famille sous examen au sénat pour modification de certaines dispositions a fait l’objet de la plénière du mardi 21 octobre dernier. Au cœur du débat : la fixation ou non de la valeur maximale de la dot à ne pas dépasser en rapport avec les effets de la mondialisation.

Après quelques amendements, les sénateurs ont proposé  que la dot reste fixée par les familles et ont fustigé des pratiques tendant à exagérer avec ce taux. -

Quel regard portez-vous sur ce débat ?

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Thème du vendredi 31 octobre 2014

Le 31 octobre de chaque année le monde célèbre la journée de l’épargne. C’est l’occasion pour les représentants des caisses d’épargnes d’attirer l’attention de la population sur la nécessité d’épargner. En RDC, Il est devenu de plus fréquents des cas  des institutions de micro finances déclarées en faillite au grand dam de leurs clients. Le dernier cas en date la coopérative IMARA à Goma au Nord-Kivu.

Cette affaire relance  donc en marge  de cette célébration le débat sur le fond de sécurité de l’épargne que la Banque centrale devrait mettre à la disposition des coopératives pour sécuriser les épargnants.

-         Quelle est votre réaction ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner