Arrestation en RDC des leaders africains d'action citoyenne

L’ambiance entre avocats et reporters après l’audience ce 23/06/2011 à la prison centrale de Makala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement accuse des leaders des mouvements d’action civique sénégalais et burkinabé arrêtés dimanche dernier à Kinshasa d’être venus faire la promotion de la violence en RDC. Une certaine opinion pense que ces jeunes devraient être interpellés pour des raisons de sécurité nationale.

Une autre estime que le gouvernement devrait les mettre à la disposition de la justice de leurs pays respectifs.

 
- Comment réagissez-vous ?
Invité: Dominique Woert, Analyste politique

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème du Jeudi 19 Mars 2015

Près  de 9000 tonnes des produits et marchandises saisis à la frontière de Lufu ont été déclarés impropres à la consommation et incinérés Vendredi dernier par l’OCC/ Lukala.

Selon certains observateurs, de plus en plus certains opérateurs économiques s’adonnent à l’importation de  produits et marchandises de mauvaise qualité au niveau de frontières de la RDC.

Cette affaire relance le débat sur la Lutte contre la fraude aux postes frontaliers.

 

-       Comment y parvenir efficacement ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner