Lutte contre la corruption, le blanchiment d'argent et le terrorisme

Luzolo Bambi, ministre de la Justice et Droits Humains, ce 16/05/2011 à Kinshasa, lors des assises de l’assemblée générale extraordinaire du conseil supérieur de la magistrature. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’ancien ministre congolais de la Justice, Luzolo Bambi, a été nommé Mardi 31 Mars conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Cette désignation contribuera à réduire sensiblement le taux de corruption, selon une opinion. Une autre estime par contre que la collaboration étroite avec la justice rendra plus efficace cette lutte.

 

-          Quel est votre point de vue?

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Thème du Mercredi 8 Avril 2015

Invité à l’Assemblée nationale sur une question orale concernant la pénurie et la mauvaise qualité de l’eau, l’ADG de la Regideso évoque entre autres difficultés que connait son entreprise, la créance que l’Etat congolais doit à sa société qui s’élève à près de 25% du chiffre d’affaire de la société.

Ceci relance le débat sur la dette intérieure de l’Etat vis-à-vis des entreprises et établissements publics. Certains observateurs estiment que cette dette paralyse souvent le bon fonctionnement de ces entreprises.

 

-          Comment commentez-vous cette actualité?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner