RDC: la loi sur la sous-traitance en examen à l'Assemblée nationale

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa. Radio Okapi / Photo John Bompengo

La  loi portant activités de la sous-traitance en  RDC est, depuis quelques jours, en examen à l’Assemblée nationale. Dans le débat général, certains députés ont soutenu l’importance de cette loi qui, selon eux, permettra à la RDC de renflouer les caisses de l’Etat par les moyens relevant de la sous-traitance, précisément, dans le domaine minier, du transport et du gardiennage.

D’autres élus ont par contre insisté sur le renforcement et l’imposition des mécanismes de contrôle dans le traitement de la main d’œuvre congolaise dans le domaine de la sous-traitance.

- Quel est votre point  de vue ?

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Invité: Député Arsène Mwaka

Thème du Mercredi 13 mai 2015

Le gouvernement congolais a  décidé de retirer, à partir de juin prochain, toutes les fréquences analogiques octroyées aux chaines de télévision. Selon son porte-parole, Lambert Mende, cette décision est motivée par l’idée du gouvernement congolais de passer de la diffusion télévisuelle analogique à celle numérique terrestre d’ici juin prochain. Certains  professionnels des médias  estiment que ce passage va nécessiter l’amélioration de la qualité des programmes proposés actuellement par les chaînes de télévisions. Une autre opinion estime d’avis que cette décision va constituer un défi financier pour les entreprises et un frein pour le développement de la production médiatique en RDC.

- Comment commentez-vous cette actualité ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner