Baisse du taux de mortalité infantile en RDC

De gauche à droite: le ministre de la Santé publique, Felix Kabange Numbi et la directrice générale adjointe de UNICEF, Madame Geeta Rao Gupta visitant des échantillons de kits familiaux le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

 

Il y a quelques années en RDC plus d’une centaine d’enfants mourraient avant d’atteindre l’âge de 5 ans. C’est pour cela que la RDC était classée le troisième pays au monde qui contribue de plus à la mortalité globale des enfants de moins de 5 ans après l’Inde et le Nigeria.

Mais aujourd’hui, le taux de mortalité infantile a baissé de 35 %, selon le dernier rapport de UNICEF.

 

 

 

- Comment la RDC peut-elle capitaliser cette performance ?

 

Invité: Selenge Gonalumuzi,expert en santé maternelle et infantile.

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Thème du lundi 15 juin 2015.

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila Kabange a initié depuis deux semaines les consultations nationales. Plusieurs structures politiques et de la société civile y ont été invitées. Cependant le choix des personnalités ayant représentées des délégations de ces  structures a fait l’objet de contestation provoquant ainsi pour certains de révocation ou radiation de leurs plates-formes.

Certains observateurs estiment que le chef de l’Etat détient seul  le pouvoir discrétionnaire quant au choix de délégation.

Une autre opinion pense par contre que  ce choix devrait plutôt faire l’objet d’un consensus au sein de ces structures invitées.

 

-          Que pensez-vous

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner