Les ministres devraient-ils suspendre les secrétaires généraux?

Une vue du bâtiment de la fonction publique à Kinshasa, ce 07/12/2011. Radio Okpi / Ph. Bompengo

Près d’une vingtaine de secrétaires généraux ont été suspendus par leurs ministres respectifs au cours de trois dernières années. Il y a quelques semaines, le sénateur Mokonza Bonza a demandé au gouvernement de les réhabiliter, au cours d’une question orale adressée au ministre de la Fonction publique.

Mokonda Bonza estime que la décision de leur suspension est abusive. Un point de vue que ne partage pas le ministre de la Fonction publique.

Certains observateurs estiment que cette situation risque de préjudicier le fonctionnement de l’administration publique.

-Qu’en pensez-vous?

Invité : Emmanuel Bandi, acteur politique, et animateur d’un cabinet d’expertise et de consultance.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème du vendredi 26 juin 2015

Près de trois mois après sa mise en place, la commission nationale des droits de l’homme n’est toujours pas opérationnelle. La cérémonie de prestation de serment de ses membres a été reportée deux fois déjà. La cour constitutionnelle a été saisie par certains défenseurs des droits de l’homme qui sollicitent l’annulation de la résolution de l’assemblée nationale désignant les membres de cette institution d’appui à la démocratie.

Certains observateurs estiment que cette situation risque d’influencer négativement le monitoring de la situation des droits de l’homme en RDC.

-Qu’en pensez-vous?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner