Comment gérer le casse-tête de l’organisation des funérailles ?

Des ressortissants de l’ethnie Mongo assistant aux obsèques de Justin-Marie Bomboko le 22/04/2014 à Kinshasa au cimetière de la Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Organiser les funérailles coûte de plus en plus cher ces jours-ci en RDC. Il faut débourser suffisamment d’argent pour louer le corbillard, le funérarium et engager d’autres frais funéraires. Pour faire face à cette situation, certains observateurs proposent que des assemblées provinciales à travers le pays mettent en place un cadre légal pouvant réglementer le secteur.

Une autre opinion propose que les cérémonies funéraires se fassent simplement à la morgue pour minimiser les coûts.

 

 

-          Qu’en pensez-vous?

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Thème du Lundi 10 août 2015.

 

Quelques semaines après l’installation de nouvelles provinces, des dysfonctionnements sont  signalés à travers le pays. En Ituri, une confusion règne autour de l’autorité qui doit engager la nouvelle province. Dans l’ancienne province de Bandundu, certains députés provinciaux  ont confisqué des biens de la province sous prétexte de les protéger.

 

Certains observateurs estiment qu’il faut appliquer strictement l’ordonnance n° 15/051 du 14 juillet 2015  confiant  la gestion de provinces aux directeurs provinciaux et directeurs provinciaux adjoints avant l’élection de nouveaux gouverneurs.

 

Une autre opinion pense plutôt  qu’au nom  du principe de continuité de l’état,  les anciens gouverneurs  devront  expédier  les affaires courantes telles  que l’a décidé le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab.

 

 

-          Qu’en pensez-vous ?

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner