Elections provinciales: la société civile de Sandoa s’oppose au scrutin indirect

La société civile du territoire de Sandoa, à 500 km de Lubumbashi (Katanga) s’oppose à la tenue des élections provinciales au suffrage indirect comme le propose le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) dans sa feuille de route. Cette organisation citoyenne a exprimé sa position à l’issue d’une conférence débat organisée samedi 15 mars.

Selon la société civile de Sandoa, le scrutin indirect favorisera la corruption et la fraude.

«Il suffira d’avoir l’argent et on donne une voiture aux électeurs pour être élu. Le bas peuple n‘aura pas moyen de se hisser au sommet du pouvoir par manque de moyens», a indiqué Mulend Mukoj le président de cette structure.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner