Lubumbashi: un militaire présumé meurtrier interpellé puis relâché

Accusé d’avoir abattu un jeune homme de 22 ans dans la localité de Kawama, à environ 25 km de Lubumbashi (Katanga), un militaire a été interpellé par les services de la 6è région militaire puis relâché. Les membres de la famille du défunt ont dénoncé cette libération et porté l’affaire devant l’auditorat militaire. Ils accusent le militaire relâché d’avoir tiré à bout portant sur leur fils et d’avoir blessé une autre personne à la carrière de Kawama.

Le commandant de la 6è région militaire dit avoir libéré le militaire incriminé après avoir jugé son arrestation illégale.

« Cette arrestation était illégale car le militaire arrêté était celui qui accompagnait le corps et le blessé par balle à Lubumbashi. Et donc rien ne prouve que c’est lui qui est l’auteur de ce meurtre », a-t-il estimé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner