RDC: le gouvernement appelé à accorder à Diomi Ndongala l'accès aux soins de santé

Le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme (HCDH) appelle le gouvernement congolais à faciliter à l’opposant Diomi Ndongala l’accès aux soins de santé approprié. La requête du HCDH est contenue dans une lettre adressée au gouvernement congolais dont une copie est parvenue à Radio Okapi, jeudi 16 octobre.

«Nous attendons du gouvernement congolais d’établir les contacts avec Diomi Ndongala en ce qui concerne les dispositions et mesures concrètes qui vont être prises pour lui permettre d’accéder aux soins de santé », a indiqué Me Georges Kapiamba, un des avocats de l’opposant.

Député national déchu et condamné à 10 ans de prison ferme pour viol sur mineure, Eugène Diomi Ndongala a toujours clamé son innocence, estimant son procès n’a pas été équitable et juste. Du fonds de sa cellule, il a récemment porté plainte contre la RDC au Comité international des droits de l’homme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner