RDC: les négociations entre le Synamac et le gouvernement dans l’impasse, selon les magistrats

Les négociations entre le Syndicat autonome des magistrats du Congo (Synamac) et la commission interministérielle instituée par le Premier ministre, Adolphe Muzito, pour examiner les  problèmes liés à  l’amélioration des conditions salariales des magistrats sont dans l’impasse dix jours après leur lancement.

C’est ce qu’a déclaré, vendredi 9 septembre, le secrétaire général de ce syndicat des magistrats, Eric Kuku Kiese.

Selon lui, les experts du gouvernement sont responsables de ce blocage.

Ces derniers, a expliqué Eric Kuku Kiese, ont annoncé, au début des négociations, que le magistrat le moins gradé pourrait avoir un salaire de 800 000 francs congolais (869,5 USD) avant de se rétracter suite aux pourparlers entre le gouvernement congolais et le Fonds monétaire international (FMI).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner