Articles de la catégorie « parti politique »

08/06/2011 - 15:47
Les représentants des partis politiques de l’opposition au Sud-Kivu ont élevé la voix ce mercredi 8 juin, à Bukavu, pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme des «manœuvres dilatoires» de la part du staff intérimaire de la Ceni locale lors des accréditations des témoins dans les différents centres d’enrôlement à travers la province.Ces représentants des partis politiques ont fait une déclaration à l’issue d’une conférence de presse tenue ce jour.
Actualité, Politique, Actualité / 'Opposition', Ceni, Enrôlement, parti politique
30/04/2011 - 15:35
L’Union  pour la nation Congolaise (UNC), parti de l’opposition dirigé par Vital Kamerhe, demande au  gouvernement  provincial du Sud-Kivu d’assurer la sécurité de ses  membres, régulièrement menacés dans cette province. Une demande exprimée vendredi par une délégation locale de cette formation politique au ministre provincial de l’intérieur et de la sécurité.Le coordonnateur provincial de l’UNC Sud-Kivu, Amato  Bayubasire, a exposé au  ministre les faits dont sont victimes ou les menaces qui planent sur les membres de ce parti.
Actualité, Politique, Actualité / 'Opposition', parti politique, UNC, Vital Kamerhe
20/02/2011 - 11:22
Le Rassemblement des démocrates pour la rupture et la reconstruction (Rader), parti politique proche de l’opposition, a accompli sa première année d’existence samedi 19 février. A son siège national à Kinshasa où l’événement a été commémoré, le professeur Auguste Mampuya, président du parti, a indiqué que sa formation est née à un moment où elle peut prendre part à une lutte héroïque du changement pour faire tomber le régime actuel au pouvoir. Il y croit et compte beaucoup sur les jeunes qu’il dit armer pour la victoire.
En bref, Kinshasa, Politique / jeunes, parti politique, Prof Auguste Mampuya, Rader
29/01/2011 - 10:20
La fédération provinciale du Parti de l’alliance nationale pour l’Unité (Panu), au Kasaï Oriental, a demandé jeudi dernier à Jean-Marie Bulambo, ministre de l’Economie nationale de démissionner du gouvernement central au motif qu’il aurait adhéré à un autre parti politique, le Panader. Une allégation que rejette la direction nationale du Panu. Selon le secrétaire général adjoint de ce parti, Muteba a Kitengye, le ministre Bulambo n’a jamais quitté le Panu.
Actualité, Politique / Panu, parti politique
17/12/2010 - 14:56
Bundu Dia Mayala (BDM), un parti politique de l’opposition, a dénoncé cette semaine des cas d’enlèvement, d’arrestation et de détention arbitraire à l’encontre de  ses partisans dans la province de Bas-Congo. Toutefois, les autorités provinciales ont affirmé jeudi 16 décembre ne pas reconnaître ce parti comme entité politique légalement constitué. Dans un communiqué de presse rendu public mercredi 15 décembre, BDM a accusé les services spéciaux de la police d’avoir au cours du mois en cours procédé à l’arrestation et à la détention arbitraire de quatre de ses membres.
Actualité, Actualité, Société / BDM, parti politique
03/10/2010 - 20:09
A l'AMP, chacun ser récompensé au prorata de son apport à la réussite de l’œuvre commune (photo archive).
Actualité, Kinshasa, Actualité, Politique / AMP, Joseph Kabila, KOyagialo, parti politique
22/08/2010 - 10:10
L’Association internationale pour la défense des droits humains (AIDDH)/ Bas Congo dénonce ce qu’elle considère comme un enlèvement du secrétaire exécutif national du parti politique Bundu dia Mayala (BDM). Fait qui se serait produit, selon le président local de cette ONG, Samuel Nzuzi Mambole, samedi 21 août 2010, dans la cité de Luozi, à plus de 250 kilomètres à l’est de Matadi. M. Ntelo Mono aurait été enlevé, d’après la même source, par des hommes en uniforme, et jusqu’à ce dimanche matin, la destination où ce dernier serait emmené reste inconnue.
Actualité, En bref / AIDDH, BDM, Enlèvement, ONG, parti politique
30/05/2010 - 11:30
L’Union pour le Réveil et le Développement du Congo, URDC a fait sa première sortie officielle samedi à Kinshasa. Ce nouveau parti est dirigé par son président national François Nicéphore Kakese. Son agrément a été obtenu depuis le  premier décembre 2009. L’URDC entend conquérir le pouvoir par des voix démocratiques et diriger le Congo sur des valeurs chrétiennes qui doivent favoriser le développement du pays, selon le président François Kakese :
Actualité, Kinshasa, Actualité, Politique / église, parti politique, URDC