Goma est sécurisé face au M23, selon la Monusco

Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).

Face aux menaces répétées du M23 d’attaquer la ville de Goma, la Monusco se veut rassurante. « La ville de Goma est sécurisée et le dispositif sécuritaire mis en place ne permettra pas au M23 de franchir le rubicond », a affirmé le colonel Félix Basse, porte-parole militaire de la Monusco.

Selon la presse, ce mouvement rebelle aurait occupé toutes les localités le long de l’axe Ishasa et Kiwandja, et ne serait qu’à une trentaine de kilomètres de Goma.

C’est le sujet phare du magazine des Nations unies du dimanche 7 octobre 2012.

Autres sujets au sommaire de cette édition :

  • Kinshasa, un « mega » bidonville, selon l’ONU Habitat ;
  • La fonction d’enseignant est l’une des moins attirantes en RDC ;
  • A Kalemie, le FAO et le Pam appuient la construction d’une route de desserte agricole.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner