Kinshasa: un professeur d’université en grève de la faim pour réclamer ses arriérés

Naupess Kibiswa, professeur associé à l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM)/Ph. Droits Tiers.

Professeur associé à l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM), Naupess Kibiswa a entamé, depuis mardi 5 mai, une grève de la faim pour réclamer ses arriérés salariales de sept mois, à Kinshasa. Cette information a été livré à Radio Okapi par un communiqué du secrétariat  exécutif de la société civile et celui de l’ONG des droits de l’Homme La Voix des Sans Voix (VSV).

Dans une voix fatiguée, Naupess Kibiswa a lui-même expliqué le sens de son action à Radio Okapi:

«C’est pour demander la totalité de ma rémunération étant que professeur associé qui n’est pas payé depuis octobre 2014, où j’ai commencé à travailler à l’ISTM, dès mon retour des Etats-Unis d’Amérique. Que j’obtienne gain de cause ou non, l’autorité qui est responsable de ma situation actuelle où, je ne suis pas payé depuis sept mois, est responsable de mon non paiement en prendre la responsabilité. Je souhaite qu’il attende et qu’il règle le problème».

Dans un communiqué parvenu à Radio Okapi, la VSV a plaidé pour le paiement, sans délai, des arrières de salaires de Naupess Kibiswa.

De son côté, le secrétariat exécutif de la société civile a demandé, entre autres au Premier ministre de s’assurer du bon fonctionnement de l’opération de bancarisation, entamée depuis une année à travers le pays. A travers cette opération, le gouvernement paie les fonctionnaires et agents de l’Etat via les banques commerciales.

Cet activiste des droits de l’homme invite par ailleurs le gouvernement à nettoyer le fichier de la paie des fonctionnaires et réhabiliter chacun dans ses droits.

Les services de communication du cabinet du Premier ministre affirment de leur côté ne pas être saisis de ce dossier [le non paiement de Kibiswa]. Si c’était le cas, selon les mêmes sources, le dossier serait renvoyé au ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire pour le suivi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)