Kikwit: des ex-agents de la SCPT réclament le paiement de 12 mois d’arriérés de salaire

Une dizaine d’agents retraités de la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) à Kikwit (Kwilu) réclament à leur employeur plus de 22 millions des francs congolais au titre d’arriérés de leurs 12 mois de salaires.

Mis à la retraite depuis le 31 décembre 2015, ils ont été assurés par la direction de la SCPT qu’ils continueraient à toucher leur salaire jusqu’au versement de leur décompte final.

«Mais à partir de juillet 2016 jusqu’au mois de juillet de cette année,  nous n’avons pas encore touché nos salaires. […] Nous avons des collègues qui ne peuvent pas se faire soigner, et nous avons encore parmi des collègues décédés, suite au manque de soins et nous ne savons pas à quel saint se vouer», a protesté le porte-parole de ces ex-employés.

Il en appelle à l’intervention du Premier ministre, Bruno Tshibala, pour que leur situation soit décantée.

Le directeur provincial de la SCPT dans le Kwilu appelle ces retraités à la patience, soulignant que cette situation affecte tous les retraités de la SCPT à travers le pays.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (65)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (30)
ADF (29)
Vclub (26)
FCC (24)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)