Bureau International du Travail (BIT) : Un Consultant pour les activités pilotes de communication et de sensibilisation sur la lutte contre le travail des enfants dans les mines artisanales au Haut Katanga et au Lualaba

TERMES DE REFERENCE

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR LES ACTIVITES PILOTES DE COMMUNICATION ET DE SENSIBILISATION SUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LES MINES ARTISANALES AU HAUT KATANGA ET AU LUALABA

Contexte

Le Bureau International du Travail (BIT) met en œuvre le projet « Combattre le Travail des Enfants dans les chaines d’approvisionnement de Cobalt » (COTECCO), en République Démocratique du Congo, avec le financement du Département Américain du Travail (USDOL). Ce projet appui les efforts du Gouvernement et des autres parties prenantes (les organisations de la société civile et le secteur privé minier) dans la lutte contre le travail des enfants dans les mines artisanales et sur les sites miniers artisanaux. Il s’articule autour de trois composantes. A travers sa composante 1, le projet vise à accroître une compréhension commune de la lutte contre le travail des enfants (LTE) dans le secteur minier artisanal. Pour promouvoir cette compréhension commune, une stratégie de communication a été élaborée, avec un plan global de mise en œuvre pour la sensibilisation afin d’éveiller les consciences des acteurs concernés par la question du travail des enfants dans les mines et ses méfaits.

Pour matérialiser la vision nationale du Gouvernement de la RDC, celle d’éradiquer le travail des enfants dans les mines artisanales d’ici l’horizon 2025 (Axe 3 de la Stratégie Nationale Sectorielle de lutte contre le travail des enfants dans les mines artisanales et dans les sites miniers artisanaux), le Projet COTECCO recherche un consultant local avec une expérience avérée dans la sensibilisation en matière de Lutte contre le Travail des Enfants dans les mines pour mener les activités pilotes de communication et de sensibilisation auprès des communautés.

En rappelant le contexte de la problématique du travail des enfants (TE) dans les mines, la communication vise entre autres à informer, éduquer et mobiliser les cibles identifiées dans les provinces du Lualaba et du Haut Katanga.

Objectif

L’objectif de la consultation est de coordonner et mener, dans les deux provinces du Lualaba et du Haut Katanga, les activités de sensibilisation et de communication décrites dans le plan global de sensibilisation du projet qui répond à l’Axe 3 de la stratégie nationale sectorielle de lutte contre le travail des enfants dans les mines en RDC. Ce, dans le but d’améliorer leurs connaissances, attitudes et pratiques relatives aux droits de l’enfant et à la problématique du travail des enfants dans les mines, ainsi que ses effets négatifs sur le développement de l’enfant. Ces activités visent à susciter la prise de conscience entrainant un changement de comportement (attitudes et pratiques) par rapport à l’acceptation sociétale de ce fléau dans les mines artisanales et promouvoir la prévention et la lutte contre le travail des enfants dans les sites miniers artisanaux et les chaines d’approvisionnement des minerais en RDC.

Les activités doivent se conformer au plan de mise en œuvre développé par le projet pour les provinces de Lualaba et du Haut Katanga, l’adaptation des messages et outils de communication appropriés selon les cibles, les canaux et les plateformes adéquats pouvant susciter un changement comportemental, d’opinions, de perception et d’attitudes.

Méthodologie 

Le consultant devra adapter sa méthodologie en rapport avec la stratégie de communication et son plan global développés par le projet.  Celle-ci prendra en compte les éléments suivants :

Revue documentaire de la stratégie de communication et son plan global de sensibilisation ;
Constitution de son équipe de sensibilisation du consultant et description des rôles ;
Hiérarchisation des activités décrites dans le plan global de sensibilisation selon un calendrier des actions reparties dans une période de 8 mois et couvrant les provinces du Lualaba et du Haut Katanga.
Un calendrier des activités est développé avec l’appui de l’équipe technique du projet

Activités du consultant

Participer à l’évaluation du niveau de compréhension des communautés ciblées et de population, à travers les enquêtes CAP/KAP, de la problématique du travail des enfants dans les mines artisanales et ses effets négatifs ;
Développer les outils de sensibilisation
Adapter les messages au besoin de la population afin de combler les gaps identifiés ;
Coordonner, avec l’appui de l’équipe technique du projet, l’ensemble des activités de sensibilisation ;
Mener les activités de communication et de sensibilisation auprès des cibles selon le plan global de sensibilisation du projet COTECCO ;

Composer (par un artiste musicien de l’équipe du consultant) une chanson sur la LTEMA, accompagner le processus de composition et de mise en onde après validation de la chanson par le projet/accent sur les activités de sensibilisation y relatives.
Composer (avec les comédiens de l’équipe) un sketch en swahili sur la LTEMA et veiller à sa diffusion après la validation du projet/accent sur les activités de sensibilisation y relatives.
Identifier les chaînes de radio et télévision et prendre contact avec elles pour les émissions spécialisées de sensibilisation sur la LTEMA
Organiser des caravanes motorisées sur les sites miniers ciblées pour sensibiliser sur la LTEMA
Participer l’évaluation finale, à travers les enquêtes CAP/KAP, de niveau des connaissances, attitudes et pratiques des communautés ;
Produire le rapport final de la sensibilisation

Résultats attendus

Le rapport de cadrage et constitution de l’équipe du consultant (Musicien, Comédiens etc.) et les médias à utiliser pour la campagne de sensibilisation (Chaînes de radio et de télévision);
Les messages de campagnes de communication sont adaptés aux besoins de la population ;
Les activités de communication et de sensibilisation auprès des cibles sont menées ;
Le rapport final de sensibilisation et communication est produit.

Produits attendus

Constitution de l’équipe de consultant (Musicien, Comédiens etc.) et les médias à utiliser pour la campagne de sensibilisation (chaînes de radio et de télévision);
Un rapport final de la sensibilisation et de la communication

Modalités de paiement

Le consultant recevra son paiement en trois tranches ci-après :

30% de la somme totale du contrat seront payés à la signature du contrat pour faciliter la mission de sensibilisation sur terrain ;
65% de la somme totale du contrat seront payés après l'approbation, par le projet COTECCO, du rapport de cadrage et d’identification des acteurs à impliquer dans la sensibilisation (livrable 1), voir la section V (Produits attendus).
05% de la somme totale du contrat seront payés après l'approbation, par le projet COTECCO, du rapport final (livrable 2) de la mission, voir la section V (Produits attendus).

Durée des activités et Supervision

La mission du consultant est étalée sur le long terme jusqu’en juin 2022 couvrant au moins 60 homme-jour (H-J). Un calendrier précis sera établi avec le projet à cet effet.

Le (la) consultant (e) bénéficiera de l'appui technique de l’Expert National en Travail des Enfants (CLNE) sous la supervision directe du Chef de Projet. Le projet mettra à sa disposition les rapports disponibles pour faciliter l’exécution de la consultance.

VII. Compétences Recherchées 

Le consultant recherché devra démontrer une expérience avérée dans le domaine de la communication, sensibilisation dans les zones minières et médias, particulièrement dans la mise en œuvre des plans de communication ; expérience démontrée dans la conduite des campagnes de communication et sensibilisation dans les communautés minières, sites miniers, sur la protection des enfants, des connaissances approfondies du secteur minier de la région cobaltifère du Lualaba et Haut Katanga ; et une bonne compréhension de la problématique du travail de l’enfant dans les mines artisanales.

Langues : Français et Swahili à la fois écrit et oral,

VIII. Comment postuler

Les consultants intéressés doivent soumettre une proposition technique et financière au plus tard le 25 Octobre 2021.

La proposition technique devra décrire l'expertise et l'expérience du consultant à travers un CV à jour l’identification des acteurs et comédiens à impliquer dans la campagne de sensibilisation et les méthodes à utiliser pour mener cette campagne ;
La proposition financière doit comprendre le budget total de toutes les activités décrites ci-haut, inclus le déplacement (dans le cadre de la campagne motorisée), les honoraires et toutes autres dépenses jugées pertinentes pour la mission ;  
La demande complète devra être soumise par voie électronique aux adresses suivantes :

Monsieur Eliezer Mushitu : Email : [email protected]
Avec copie à Monsieur Polycarpe Kumasamba : Email : [email protected]

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Dans la même catégorie