Fonds de cohérence pour la stabilisation : Appel à propositions sur le « Dialogue démocratique » au Nord-Kivu

Le présent Appel à Proposition (AAP) s’inscrit dans la mise en œuvre des Stratégies Provinciales et Plans d’Action Provinciaux de Stabilisation (SPS et PAPS). L’approche de stabilisation dans les SPS et PAPS décrit la stabilisation comme un processus visant à renforcer la confiance et la légitimité mutuelle entre l'État et la société pour qu'ils puissent résoudre ou atténuer ensemble les principaux moteurs de conflit. Elle a pour but de modifier les relations entre l'État et la société en soutenant une négociation permanente sur les responsabilités respectives des acteurs étatiques et des communautés, sur la base desquelles la redevabilité et la confiance peuvent commencer à être instaurées. Ce faisant, la stabilisation ouvre la voie aux interventions plus durables de développement et de gouvernance.

Dans ce cadre, les Partenaires Techniques et Financiers en appui à l’ISSSS, avec le concours de l’UAS/MONUSCO et du Secrétariat National et des Coordinations provinciales du Programme STAREC, se proposent de financer des agences, programmes et fonds du Système des Nations Unies (SNU) et les autres Organisations Internationales ayant des règles et règlements financiers similaires à ceux du SNU, ainsi que les Organisations non-gouvernementales internationales (ONGi) pour la réalisation de projets de stabilisation en faveur des provinces de l’Est de la RDC.

Cet AAP concerne en particulier de la Province du Nord-Kivu et la zone prioritaire « Autour de Kitshanga ».[1] La zone « Autour de Kitshanga » couvre une superficie d’un peu plus de 4060 Km² pour une population rurale d’environ 838.000 habitants. Plus précisément, la zone physique/géographique est située aux alentours de la localité de Kitshanga, et comprenant la chefferie de Bashali dans le territoire de Masisi (notamment l’axe Kitshanga-Pinga), la chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru, et la localité de Pinga. Cette zone est caractérisée par la présence de quatre dynamiques de conflit qui, s’entremêlant, ont à ce jour créé d’importants problèmes de protection, déplacements de population, cristallisation des tensions autour de la question ethnique et de la détention du pouvoir, et, probablement un important impact sur l’activité économique.

La composante « Dialogue démocratique »[2] se propose d’adresser cette problématique au travers notamment de cinq sous-programmes ciblés par le présent Appel à Propositions (AAP).

L’enveloppe indicative disponible pour la composante « Dialogue Démocratique » dans la Zone Prioritaire « autour de Kitshanga », Nord-Kivu est de maximum deux millions USD (2.000.000 $), et provient du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (United Nations Peacebuilding Fund – PBF). Elle vise à financer un (1) projet qui devra être mis en œuvre sur une période de 2 ans maximum.

La suite de ce document (54 pages) est à retrouver ici.

 

 
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature