Un/Habitat: Chargé de projet

TERMES DE REFERENCE

VACANCY ANNOUNCEMENT N°UNH/2017/018

Titre du poste : Chargé de projet

Projet

PAMOJA KWA AMANI (ENSEMBLE POUR LA PAIX)

Lieu d’affectation:

Bunia

Zone d’intervention :

Sud Irumu

Durée:

1 an avec une période d’essai de 6 mois.

Chef hiérarchique direct:

Chef de Sous-Bureau de Bunia

Type de contrat :

Contrat de service (SC8) 

Date de clôture :

le 10/07/2017 à 16h00

 

I.CONTEXTE

L’ONU appuie le Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans la mise en œuvre  de leur programme de stabilisation et de reconstruction selon les orientations définies dans l’ISSSS (Stratégie Internationale de Soutien à la Sécurité et la Stabilisation), cadre qui oriente les réflexions et les interventions de stabilisation de l’Est de la RDC.

L’ISSSS appuie les efforts de stabilisation dans cinq provinces de l’Est du Congo, à savoir Nord-Kivu et Sud-Kivu, Ituri, Haut-Uélé et Bas-Uélé.

Des stratégies provinciales de stabilisation et des plans d’action associés ont été développés et approuvés par les autorités provinciales et nationales.

Dans ces stratégies, des zones prioritaires ont été identifiées, dont la Zone Sud-Irumu, pour la province de l’Ituri.

En appui à ces plans d’action, le Fonds pour la Consolidation de la Paix, créé  par l’UAS et le STAREC pour appuyer la mise en œuvre de l’ISSSS, a lancé un avis à manifestation d’intérêt au terme duquel le projet « PAMOJA KWA AMANI: ENSEMBLE POUR LA PAIX » a été retenu.

Ce projet vise à contribuer à la stabilisation de l’Est de la République Démocratique du Congo par une réduction des tensions et la réconciliation communautaire, à travers les principaux résultats attendus ci-dessous :

Les acteurs du conflit, les hommes, les femmes et les jeunes de la zone prioritaire participent – avec le soutien des autorités et des intervenants – à la mise en œuvre de solutions de paix identifiées collectivement ;
Le renforcement de la gouvernance foncière ainsi que de la collaboration et de la redevabilité entre les autorités en charge du foncier et les populations contribuent à la réduction du nombre et de l’ampleur des conflits fonciers ;
Les autorités compétentes adoptent et mettent en application des mesures qui renforcement la transparence dans l’exploitation et la gestion des ressources minières dans la zone prioritaire au sud d’Irumu;
Les performances et la qualité des services des chefferies (ETD) sont renforcées
Le renforcement de la gouvernance sécuritaire, de la collaboration et de la redevabilité entre les autorités en charge de la sécurité et les populations permet de réduire les risques sécuritaires et de protection auxquels les femmes, les hommes, les jeunes et les enfants de la ZP sont exposés ;
La cohésion sociale intra et intercommunautaire et la résilience des communautés sont renforcées grâce à des activités de relance économique et de réintégration des jeunes « à risques » ;
Les niveaux de Violence Sexuelle et Basée sur le Genre (VSBG) sont réduits dans la zone prioritaire, grâce à la transformation des pratiques et des normes sociales négatives qui contribuent à ce type de violence.

Le projet est porté par un Consortium de Sept organisations dont deux Agences du système des Nations-Unies (ONU-Habitat & OIM), trois Organisations Non Gouvernementales Internationales (COOPI, SFCG & Mercy Corps) et deux Organisations Non Gouvernementales Nationales (ACIAR & Caritas Bunia).

ONU-Habitat, est outre son rôle de lead, a la charge de l’objectif spécifique n°2 (Le renforcement de la gouvernance foncière ainsi que de la collaboration et redevabilité entre les autorités en charge du foncier et les populations contribue à la réduction du nombre et de l’ampleur des conflits fonciers) et du résultat 2 de l’objectif spécifique n°1 (Objectif spécifique 1 : Les acteurs du conflit, les hommes, les femmes et les jeunes de la zone prioritaire participent – avec le soutien des autorités et des intervenants – à la mise en œuvre de solutions de paix identifiées collectivement.)

 
II.TACHES PRINCIPALES ET RESPONSABILITES

 

Sous la supervision directe du Chef de Sous-Bureau d’ONU-Habitat  à Bunia ;
En collaboration avec le Coordonnateur du projet

 

Le (la) Chef de projet est responsable de la gestion quotidienne du projet dont ONU-Habitat a la charge

De manière spécifique, il (elle) aura les tâches suivantes :

Exécution du projet pour la composante d’ONU-Habitat:

 

Préparer les plans de travail annuels et trimestriels de la composante et les rapports d'avancement du projet (progrès par rapport aux activités prévues et au budget);
 Effectuer un contrôle interne sur l’effectivité des plans de travail du personnel du projet et leur conformité au plan d’action général ;
Elaborer la documentation requise (TDRs, OM, Note explicative…) pour l’exécution des activités du projet    ;
Assurer la mise en œuvre et le suivi des activités du projet par rapport au plan de travail annuel approuvé et aux critères de qualité établis;
Assurer le suivi et le contrôle de l’implémentation des activités du projet exécutées  par les partenaires locaux de mise en œuvre ;
Rédiger les rapports d’activités et les rapports périodiques tout en assurant la documentation des leçons apprises et des bonnes pratiques ;
Assurer une communication régulière avec le coordonnateur du projet et informer sur les contraintes dans la mise en œuvre du projet  

Suivi et évaluation des activités liées au Volet d’ONU-Habitat

Préparer et faciliter les missions de suivi internes et externes ;
Superviser la collecte des données sur les résultats (indicateurs des produits et d’effets) ;
Faciliter et organiser les revues périodiques du projet ;
Préparer les notes synthèses de briefing sur le projet pour l’UAS, le Management, etc. ;
Assurer la gestion et la mise en œuvre de plan de suivi et évaluation en ligne avec les objectifs et les résultats du projet Contribuer à la réalisation des études de base (Baseline) et à la définition du cadre de suivi et évaluation du projet
Accomplir toute autre tâche supplémentaire demandée par le superviseur  

 

III.COMPETENCES EXIGEES / QUALIFICATIONS :

 

Education et compétences :

Etre titulaire d’un diplôme universitaire de licence (BAC+5) ou maitrise en économie, statistique, gestion des projets, développement rural, sciences sociales ou équivalents ;
Formation spécifique et/ou expérience préalable en Gestion Axée sur les Résultats (GAR).

Expérience :

Justifier d’au moins 7 ans d’expérience dans la gestion et/ou le domaine du Suivi & Evaluation des projets et des programmes humanitaires, de stabilisation et/ou de développement ;
Expérience en gestion et mise en œuvre des projets et de programmes (humanitaires, de stabilisation et/ou de développement) en RD Congo;
Expérience en matière de formation sur le Suivi & Evaluation et l’approche Gestion axée sur les résultats (GAR).

Autres compétences :

Respect des valeurs et normes déontologiques des Nations Unies ;
Connaissance souhaitée du système des Nations Unies, de la problématique foncière et/ou de la transformation des conflits ;
Connaissance de la zone d’intervention du projet ;
Bonnes capacités de collecte des données, d’analyse et de synthèse (orale et écrit), notamment dans le suivi et évaluation, ainsi que dans la mise en œuvre des projets conjoints ;
Bonnes aptitudes en communication et en négociation ;
Efficacité, fiabilité, capacité de travail en équipe et pro activité ;
Etre capable ou apte à voyager et à s’exposer dans un contexte sécuritaire complexe ;
Avoir une bonne maîtrise des outils informatiques et bureautiques tels que (Word, Excel, Power Point, Access et logiciels de gestion des bases de données) ;
Parfaite connaissance du français ; connaissances pratiques en anglais. La connaissance des langues parlées localement en Ituri serait un avantage.

IV.SOUMISSION DE CANDIDATURE :

Dossiers de candidature

Les dossiers seront déposés sous enveloppe scellée aux bureaux d’ONU-Habitat ci-après :

 

Bureau ONU-Habitat à Goma sis: Avenue Tulipier. Quartier le Volcan. Commune de Goma/Ville de Goma.
Bureau Provincial ONU-Habitat à Bunia ;
Bureau Provincial ONU-Habitat à Bukavu
Bureau de Liaison ONU-Habitat à Kinshasa/Gombe

Ou par voie électronique, à l’adresse «[email protected] et [email protected]» avec copie à :

[email protected]
[email protected]

NB :

Veuillez indiquer le numéro de vacance ainsi que le titre du poste dans l'objet de votre communication.
Seul(e)s les candidat(e)s ayant répondu aux critères de présélection seront convoqué(e)s pour une interview.
Les dossiers incomplets, les CV manuscrits ou raturés ne seront pas considérés.

LES CANDIDATURES FEMININES SONT TRES ENCOURAGEES.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature