New York: le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Monuc jusqu'au 31 mai 2010

Patrouille Monuc

Patrouille Monuc

Les membres du Conseil de sécurité ont adopté à l’unanimité, mercredi à New York, la résolution 1906/2009 qui proroge le déploiement de la Mission des nations unies en République démocratique du Congo (Monuc). Cette proroge le mandat de la Monuc jusqu’au 31 mai 2010, rapporte radiookapi.net

Les quinze membres du Conseil de sécurité de l’Onu envisagent de réexaminer et d’ajuster, dans une prochaine résolution, le mandat de cette Mission afin de contribuer à la stabilité à long terme de la RDC. Présent à cette réunion, le représentant permanent de la RDC à l’Onu, l’Ambassadeur Ileka Atoki, a tenu à clarifier la position de son pays :

«Les Congolaises et Congolais désirent la paix, et la paix maintenant. La République démocratique du Congo n’est la cause de la situation de rupture de paix et de sécurité internationales que connaît la région des Grands Las. Votre résolution enjoint mon gouvernement à adopter des législations et à les mettre en œuvre dans ce délai de six mois d’existence de vie de cette Résolution. Pour aucune raison au monde souhaiterions-nous revenir à une quelconque forme d’autoritarisme fut-ce t- elle du Conseil de sécurité», a déclaré le diplomate congolais.

Kinshasa veut connaître le plan du désengagement de la Monuc

Ileka Atoki espère que la Monuc aidera son pays à faire face à la situation sécuritaire préoccupante dans l’Est du pays ; du fait des menaces régulières des groupes armés tant étrangers que nationaux réfractaires au désarmement.

Lors d’une conférence de presse, dimanche 29 novembre à Mbuji-Mayi, le chef de l’Etat congolais avait déjà annoncé cette prorogation du mandat de la Monuc. « Le mandat de la Monuc sera encore renouvelé pour 6 mois à partir du mois de décembre. Le souhait du gouvernement congolais est de recevoir un plan de désengagement de la Monuc avant le 30 juin 2010, parce que nous pensons, et c’est le cas, que depuis le début de cette année, il y a une amélioration nette de la situation sécuritaire dans l’Est du pays », a répondu Joseph Kabila à une question de radiookapi.net

D’après le Chef de l’Etat congolais, son gouvernement n’a pas demandé à la Monuc de plier bagages et de quitter le Congo immédiatement, mais de commencer à s’y préparer. « On a demandé à la Monuc de nous présenter un plan de désengagement, j’espère bien que ce sera pour bientôt ou du moins avant la fin de cette année. C’est sur base de ce plan qu’on va finalement étudier avec la Monuc les modalités pratiques de ce retrait progressif, a ajouté Joseph Kabila.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner