Equateur: le PARSS apporte 400 tonnes d’antipaludéens à Ikela

L’Unité de coordination du Projet de réhabilitation du secteur de la santé (UCP PARSS) a fait un don de 400 tonnes de médicaments. L’assistant technique et chef de projet de ce projet de la Banque mondiale dans le district de la Tshuapa, Jean Langri a annoncé que 10 000 moustiquaires imprégnés d’insecticides seront envoyés dans zone de santé d’Ikela. Le but est de lutter contre le paludisme sévère dans cette partie de l’Equateur. 200 enfants ont succombé à cette maladie dans cinq aires de santé d’Ikela, depuis le début de l’année.

Jean Langri a également invité tous les partenaires au développement à soutenir la population d’Ikela et ses environs pour mettre fin à cette situation.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner