Equateur : 7 blessés lors d’altercations entre des habitants de deux groupements

Au moins 7 personnes ont été grièvement blessées samedi 4 février à Pambwa lors d’une bataille à l’arme blanche. Cette localité est située à 57 Kilomètres de Gbadolite, en territoire de Mobayi-Mbongo, dans la province de l’Equateur.

Des habitants du groupement Maniko ont attaqué une famille du groupement Kogba, leur reprochant d’avoir défricher le champ d’une femme de Maniko qu’ils accusent de sorcellerie.

Selon Antonio Sumba, chef d’antenne d’Action pour la sauvegarde de la dignité humaine (ASDH), une ONG de la place, un enseignant du groupement Kogba s’était rendu avec ses onze frères dans le groupement Maniko pour aider sa belle famille à défricher son champ.

C’est sur le chemin du retour, alors qu’ils arrivaient à l’entrée de leur groupement, qu’ils ont été attaqués à l’arme blanche par des habitants du Maniko, d’où ils revenaient.

Le commissaire du district du Nord-Ubangi, Willy Sekusu, indique qu’une équipe de la police a été dépêchée dans ce secteur.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner