Dongo : une femme accusée d’avoir ensorcelé puis tué un homme

Une femme du village Bokondo, dans le secteur de Dongo, en Equateur, est accusée d’avoir ensorcelé puis tué un homme, membre de la famille du chef coutumier de ce village. Selon le chef de secteur de Dongo, Désiré Manyale, l’homme et la femme se disputaient un lopin de terre. L’homme est mort en forêt où il avait l’habitude de se rendre pour couper des régimes de noix de palme.

La famille du défunt, qui accuse la femme de l’avoir tué au moyen de sortilèges, voudrait le venger.

La police descendue sur les lieux a pu calmer la tension dans ce village. La femme est actuellement gardée, pour sa sécurité, chez le chef de groupement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner