Kasaï-Oriental : les enseignants se plaignent de l’organisation de leur paie par Vodacom et Soficom

Les enseignants de Kabinda, au Kasai-Oriental, se plaignent de l’organisation du paiement de leurs salaires par voie bancaire, via la compagnie de télécommunication Vodacom et la société de transfert de fond Soficom.

Selon David Mbuadi, leur représentant, 54 jours après la paie du mois de mai, plus du trois quart de ces enseignants n’ont toujours par reçu leurs salaires, et seulement une trentaine d’entre eux ont été payés. Il accuse Vodacom et Soficom d’être à la base de ce retard.

Le directeur provincial du Secope, Félix Tshibambe, est du même avis. Il affirme avoir adressé un rapport à sa hiérarchie pour demander l’installation d’une agence bancaire afin de remédier à ces problèmes.

Jouant à l’apaisement, le commissaire du district de Kabinda, Germain Okumo, appelle ces enseignants à garder espoir. Il affirme que la situation sera décantée dans les «tous prochains jours».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner