Mwene-Ditu: controverse entre le Fec et le SNCC autour de la vente du billet du train «Diamant»

La Fédération des entreprises du Congo (Fec) de Mwene-Ditu au Kasaï-Oriental dénonce la vente clandestine des billets du train express « Diamant » par le service commercial de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). Ce train permet aux opérateurs économiques locaux et de Mbuji-Mayi de se rendre au Katanga pour leurs transactions commerciales. La SNCC a démenti ces allégations.

Le président de la Fec à Mwene-Ditu, Roger Lumbala Munanga, accuse le service commercial de la SNCC de vendre ces billets dans la clandestinité. D’après lui, les passagers sont obligés de dépenser plus d’argent pour ce document.

Pour le responsable local de ce service, les billets se vendent dans les comptoirs de la gare de Mwene-Ditu. Il qualifie de simple spéculation l’accusation de la Fec.

Le train «Diamant» de près de mille passagers fait la navette entre Mwene-Ditu et Lubumbashi, une fois par mois.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner