Katanga : des pêcheurs dénoncent la pêche clandestine à l’aide de moustiquaires

Les pêcheurs de la localité de Kazele, à plus de 500 km de Lubumbashi, accusent des trafiquants de s’adonner à la pêche clandestine à l’aide de moustiquaires. Fustigeant la passivité de la brigade de pêche de Bukama, à une trentaine de kilomètres de cette localité, ces pêcheurs sollicitent l’intervention de l’administrateur du territoire pour mettre fin à cette pratique.

La pêche à l’aide de moustiquaires risque, selon eux, d’occasionner la disparition des certaines espèces.

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur du territoire a reconnu que l’usage des moustiquaires n’a pas encore complètement disparu dans ce secteur. Il assure toutefois, que les efforts sont mis en œuvre, notamment par la brigade de pêche de Bukama, pour mettre fin à cette pratique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner