Lubumbashi: la Linapedho dénonce les arrestations « arbitraires » de ses membres

Le coordonnateur provincial de la Ligue nationale paysanne des droits de l’homme (Linapedho) au Katanga, Shadrack Mukad, affirme que l’un des membres de son ONG a été arrêté puis torturé le week-end dernier à Lwena par la police pour avoir voulu dénoncer la torture d’un policier. Un autre qui est allé s’enquérir de la situation de son collègue aurait aussi été arrêté.

La même source plaide pour que les autorités de la police mettent fin aux arrestations arbitraires dans la cité de Lwena.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner