Maniema : la Monusco salue l’interdiction d’activité artisanale des femmes dans les mines

L’exploitation artisanale des minerais a un impact négatif sur le développement de la femme et de la jeune fille. Cette conclusion émerge d’un rapport présenté sur ce sujet, mercredi 17 novembre à Kindu.

Mme Aseta Ouedraogo, responsable de la Monusco chargée des questions liées au genre à l’est de la RDC a salué l’interdiction d’exploitation artisanale des minerais bien qu’elle ait reconnu que la femme y recoure pour sa survie.

« L’insalubrité, la promiscuité, l’injustice, le non respect des droits et le manque de contrôle ont sûrement un impact négatif sur la femme et la jeune fille », a affirmé Mme Ouedraogo.

Elle a estimé que la mesure du gouvernement provincial interdisant la présence des femmes et des filles dans des foyers miniers doit être accompagnée des projets de développement pour la survie de la femme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires