L’équipement de sauvetage obligatoire dans une unité de transport fluvial

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”Table Normal”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent:”";
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:”Calibri”,”sans-serif”;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Plusieurs bateaux, canons rapides, pirogues et baleinières qui naviguent sur le fleuve, les lacs et les rivières en RDC sont dépourvus d’équipement de sauvetage.En cas de naufrage beaucoup des passagers décèdent.

 -Quel est l’équipement de sauvetage qu’il faut avoir dans une unité de transport fluvial ?

Jody Nkashama discute ce thème avec Jean Pierre Kalenga, directeur du département des ports et transports fluviaux à la  Société commerciale des transports et des ports (SCTP) et Demba  Bokabo Sibe, président de  l’ONG Sauvetage des  naufragés.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner