Kalehe: une femme meurt après un accouchement à domicile

Une femme est décédée, lundi 3 janvier à Nyabibwe dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu après un accouchement à domicile. Son mari a été interpellé par la police pour n’avoir pas conduit son épouse dans un centre médical situé pourtant à quelques mètres de la maison.

Le commandant de la police du district de Nyabibwe a affirmé avoir placé cet homme en détention préventive pour décourager ce qu’il qualifie de «mauvaise habitude des époux qui ne se préoccupent pas de l’état prénatal de leurs  conjointes dans cette partie du territoire de Kalehe.»

Certains activistes des droits humains de Nyabibwe dénoncent cependant cette démarche.

Car, affirment-ils, l’accouchement est imprévisible et que même parmi les femmes qui accouchent dans les institutions médicales, il y a des cas de décès.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner