Sud-Kivu: les habitants de Sange s’en prennent à des présumés « sorciers »

Les habitants de certaines localités du territoire de Sange au Sud-Kivu s’en prennent depuis quelques jours à des prétendus « sorciers ». Le samedi 20 avril dernier, les habitants de la localité de Ndunda ont tué un homme accusé d’être responsable de la « mort mystique » d’une jeune fille. Cet homme âgé d’une cinquantaine d’années a été lapidé.

A  près  de 12  km de ce village, les habitants d’une autre localité ont attaqué le vendredi 19 avril dernier quinze personnes accusées aussi de sorcellerie. Elles seraient responsables du décès de deux jeunes personnes. Selon le directeur d’une école de la localité, dix-neuf maisons ont été brulées et trois personnes blessées gravement dont une femme.

Il y a une semaine trois maisons appartenant à des présumés « sorciers » ont été incendiées pour la même raison par les jeunes du village de Biriga dans le même territoire. La société civile locale s’inquiète de cette situation et réclame l’intervention des autorités locales.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)