Uvira : grogne des sinistrés de Sange devant le bâtiment de la Sonas

Près de cent personnes faisant parties des familles des sinistrés de l’incendie de Sange (Sud-Kivu) ont manifesté leurs mécontentements sur la lenteur enregistrée dans l’indemnisation des victimes devant le bâtiment de la Société nationale d’assurance (Sonas) de la cité d’Uvira le 12 août dernier.

D’après les manifestants, le département d’assurance du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a déjà rendu disponible quatre cents mille dollars américains pour indemniser toutes les victimes de l’incendie ayant survenu le 2 juillet 2010.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Dieudonné Miruho, chef d’agence intérimaire à la Sonas/Uvira.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner