Sud-Kivu : plaidoyer pour le renforcement d’effectif de l’armée à Mutarule

Le chef de la localité de Mutarule, Bireke Saidi, appelle les FARDC à renforcer ses effectifs dans cette juridiction. Il a lancé cet appel samedi 6 juin, à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de massacre de Mutarule qui a coûté la vie à une trentaine de personnes en juin 2014. D’après lui, les habitants de Mutarule en déplacement depuis un an à Sange, Uvira et Luvungi souhaitent  retourner dans leur milieu suite aux difficultés enregistrées dans ces milieux de refuge.

Il a notamment évoqué le manque de moyens pour la scolarisation de leurs enfants et de l’absence des soins médicaux.

D’après un responsable des FARDC à Mutarule, des effectifs ont déjà été renforcés sur place il y a bientôt trois semaines. D’autres seront ajoutés après le retour de la population dans leur localité d’origine a-t-il affirmé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner