La Tempête des tropiques: les transporteurs aériens en colère !

Revue de presse du mercredi 23 février

La multiplicité des taxes et redevance met les transporteurs aériens en colère. Les compagnies aériennes desservant les lignes domestiques ont cloué au sol leurs avions. Pas de vol hier mardi, au grand dam des passagers. La Tempête des tropiques précise que les pourparlers se poursuivent encore entre ces opératoires économiques et le gouvernement pour trouver solution à cette crise.

«Taxe de sécurité, taxe de sûreté, taxe de sûreté RVA, 60% des taxes survol…. C’en était trop pour les transporteurs aériens qui n’ont pas tardé d’exprimer leur ras-le-bol,» écrit Le Potentiel.

Le tout reposant sur des modalités de perception qui, selon les transporteurs aériens, frisent l’illégalité. C’est le cas de la redevance IDEF que la RVA a demandé qu’elle soit incorporée d’office dans le prix du billet d’avion. Une entorse aux normes internationales en la matière.

Cependant, un protocole d’entente sera signé dans les jours qui viennent, indique Le Potentiel, citant un communiqué de presse rendu public hier mardi par la primature. Ce protocole servira de modus vivendi, en attendant la nouvelle loi sur l’aviation civile en RDC.

La Prospérité: Tshisekedi, Bemba, Kamerhe, Olenghankoy,… la liste de candidats de l’opposition à la présidentielle s’allonge

Il faut aussi ajouter Gaston Dyndo Zabondo, un ancien proche du Sphinx de Limeté, Lisanga Bonganga, député de l’opposition, et Diomi Ndongala de la Démocratie Chrétienne. A l’extérieur du pays, on parle de plus en plus de candidatures du Révérend Moka, Guillaume Ngefa, Christian Malanga, Oscar Kashala Lukumuena, Francis Mboyo Ndombo ou encore un certain Matala.

Ceci mettrait en mal le plan visant à sortir une candidature unique de l’opposition à la présidentielle de novembre 2011, estime le quotidien. Chaque candidat ayant un petit agenda derrière la tête.

Les journaux parus ce matin se sont penchés aussi sur l’affaire Chebeya.

Le Potentiel : affaire Chebeya, la Monusco était informée du rendez-vous fatal

Après analyse des SMS envoyés par Floribert Chebeya à son épouse et à la Monusco dans l’après-midi du 1er juin 2010, il se dégage que le défenseur des droits de l’Homme avait des appréhensions sur son rendez-vous avec le général John Numbi. L’audience du lundi 21 février a été, entre autres, consacrée au rapport de l’expert de la société de téléphonie cellulaire Tigo. Rapport portant sur les relevés d’appels voix et les messages SMS, rapporte le journal.

La Tempête des Tropiques annonce la descente sur terrain de la cour militaire ce jeudi. Une descente décidée lors des audiences antérieures. Objectif : confronter les contradictions constatées dans les dépositions des prévenus et renseignants aux circonstances de ce double crime. A savoir : l’assassinat de Floribert Chebeya et la disparition forcée de son chauffeur Fidèle Bazana.

L’Observateur : Comme JB Mpiana, Werrason et Papa Wemba empêchés de production à l’espace Schengen

Les deux stars congolaises devaient se produire en duo, le samedi 19 février à Paris, à l’Elysée Montmartre dans le cadre d’un concert produit par Badive. Mais, poursuit le journal, Werrason et Papa Wemba ont été empêchés de jouer par un groupe de manifestants Congolais de la diaspora, connus sous le nom des «combattants  ou «Bana Congo. »

Avant eux, d’autres artistes musiciens congolais avaient déjà connu ce même cas à Londres et, tout récemment, J.B. Mpiana à Paris. Il s’agit bel et bien, soutient L’Observateur, d’une «phobie cultivée à l’endroit des politiciens, qui risque de coûter cher aux artistes musiciens.» Des stars congolaises qui tiraient largement profit de ces productions du reste promotionnelles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner