La Prospérité: enrôlement, Jacques Djoli mobilise les étudiants

center,]Revue de presse du mercredi 8 juin

La Prospérité : enrôlement, Jacques Djoli mobilise les étudiants

La Prospérité rapporte aujourd’hui en manchette que Jacques Djoli, vice-président de la Ceni, mobilise les étudiants pour l’enrôlement. « Vous voulez des élections libres, des élections transparentes, des élections garanties par la constitution, mais sachez que toute liberté acquise est une liberté conquise. Vous avez l’opportunité d’acquérir et de conquérir cette liberté non pas par le pouvoir des armes qui se dissout et se dilate toujours par les armes, mais le pouvoir démocratique dont le printemps est toujours la paix et le développement », a dit Jacques Djoli aux étudiants et professeurs de l’UPC.

Dans le chapitre électoral, Le Phare note que « les Sénateurs exigent la démission des mandataires candidats ». Ce sont en fait, le premier ministre, les ministres du gouvernement central et des gouvernements provinciaux, les dirigeants des entreprises publiques, etc. Bref, tous les gestionnaires publics doivent démissionner de leurs fonctions dès qu’ils font acte de candidature pour un mandat électif.

D’après ce quotidien proche de l’opposition, c’est l’une de grandes recommandations faites par la majorité des sénateurs qui sont intervenus au cours du débat à la plénière de mardi 7 juin consacrée au rapport de la commission PAJ (politique, administrative et juridique) relatif à la loi électorale.

Le Phare fait aussi échos de l’arrivée d’Etienne Tshisekedi à Londres au Royaume Uni. Le « leader maximo » est arrivé mardi dans la soirée dans la capitale britannique où une nombreuse foule composée des cadres et militants de son parti et de la diaspora congolaise l’attendait, depuis 10 heures du matin, à la sortie des installations portuaires.

Selon Le Phare, l’accueil réservé par la diaspora congolaise de Londres à Etienne Tshisekedi va faire date dans les annales de l’histoire, comparativement aux revers subis par plusieurs acteurs politiques congolais dans cette ville, de la part des « Bana Congo ». Le quotidien mentionne que ces compatriotes sont farouchement opposés à tous ceux qui représentent, à leurs yeux, la mauvaise gouvernance, la corruption, le pillage des richesses nationales, la violation des droits de l’homme, la dictature, l’impunité des criminels politiques, économiques et des auteurs des violences sexuelles, etc.

Le Potentiel : le gouvernement dit non au mixage des FARDC

Kinshasa estime que trop de tentatives ont échoué dans ce sens, indique Le Potentiel. Il est alors temps de changer le fusil d’épaule. Ce qui ne semble pas plaire à ceux qui militent en faveur des opérations. Pour exprimer leur désapprobation, ils ont mis à contribution la Société civile pour jouer le jeu. Mais, la décision du gouvernement est sans appel, précise le journal.

Trop d’initiatives de paix ont fini par tuer la paix dans l’Est du pays. Le Programme Amani, le Starec et tant d’autres initiatives se sont avérés inappropriés. L’erreur est que tous ont été préparés dans le même moule, avec les mêmes animateurs et les mêmes bailleurs de fonds.

Par conséquent, le résultat ne pouvait être que l’échec, les mêmes causes produisant les mêmes effets, juge Le Potentiel.

L’Avenir: solde des militaires, détournement : un officier des FARDC écope de 5 ans de prison

L’Avenir revient sur une action en justice contre un officier de FARDC, en rapport avec la solde des militaires. Il s’agit bien du major Albert Besembe qui écope de 5 ans de prison pour avoir détourné 100.000 USD et 1.400.000FC destinés à la paie des militaires.

Le confrère écrit que les sources militaires qui ont livré cette information relayée par des sources indépendantes ne signalent pas ce qu’est devenue la somme détournée. Si elle ne rentre pas dans la caisse de l’Etat afin d’être versée aux bénéficiaires initiaux, indique-t-il, on n’aura pas fait un grand pas dans le découragement des détourneurs des deniers publics.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner