Le Potentiel : code de bonne conduite dans les médias, le PPRD, le Palu signent … l’opposition refuse

center,]Revue de presse de jeudi 11 août

Le Potentiel : code de bonne conduite dans les médias, le PPRD, le Palu signent … l’opposition refuse

Les acteurs, partis et regroupements politiques ont signé, mercredi 10 août, un code de bonne conduite dans les médias en période électorale. C’était une étape décisive, écrit le journal, dans la marche des Congolaises et Congolais vers l’organisation des élections générales dans un climat apaisé et malheureusement, cette cérémonie a connu l’absence remarquable de grandes figures de l’Opposition.

D’où la question du confrère : « Une telle situation peut-elle être favorable à une campagne électorale responsable ? »

L’Avenir : les confessions religieuses lancent un appel pour des élections apaisées

Les exemples malheureux de certains pays d’Afrique constituent des sonnettes d’alarme dont il faut absolument tenir compte, constate le confrère.

Les confessions religieuses sont donc en droit de craindre que ce qui s’est passé ailleurs, non loin de chez-nous, allusion faite à la Côted’Ivoire ne se reproduise chez-nous, avertit L’Avenir.

« La RD Congone peut pas s’estimer à l’abri des dérapages. Elle n’est pas à l’abri des troubles qui n’ont comme résultat que la destruction des infrastructures et la perte des vies humaines », note L’Avenir.

Le Phare : élections, ce sera le corps à corps

Le Phare croit savoir qu’à trois mois des élections présidentielle et législatives, la méfiance est totale entrela Ceniet l’opposition politique, toutes tendances confondues.

Personne en effet, dans le camp des opposants, poursuit le journal, ne croit au dispositif technique mis en place parla Cenipour rendre le processus électoral réellement crédible et transparent.

Le Phare en veut pour preuve le fait que cette institution a tantôt apporté des réponses évasives, tantôt refusé de répondre aux questions relatives aux irrégularités qui touchent le fichier électoral.

Le Potentiel : les notables du Kasaï-Occidental réfléchissent sur les projets de développement de leur province

À l’initiative du gouverneur Hubert KabasuBabu, les ressortissants du Kasaï-Occidental se sont réunis, mercredi 10 août à Kinshasa, pour réfléchir sur les projets structurants de leur province. L’Objectif visé étant de faire du Kasaï-Occidental le pôle central du développement intégral dela RDC, grâce à sa position géostratégique au centre du pays.

Parmi les résolutions trouvées, il y a notamment l’installation de l’Agence nationale pour la promotion des investissements au Kasaï Occidental, note le journal.

Le Phare : à Dimbelenge, la corruption des chefs coutumiers sème la colère

D’après le confrère, tout est parti du don de 20.000 dollars destiné aux chefs coutumiers de Dimbelenge (Kasaï-Occidental) et donnés à l’occasion de la cérémonie du coup d’envoi des travaux de construction du barrage de Katende.

Selon Le Phare, l’histoire de cet argent « noir » s’est répandue comme une traînée de poudre au lendemain des divergences survenues dans le partage entre autorités traditionnelles bénéficiaires.

Et donc, le mot « corruption », que les autochtones se chuchotaient tout bas au détour des sentiers et des cases, est présentement dans toutes les bouches et prononcé tout haut. Car, ajoute le journal, les populations locales ont du mal à s’expliquer la faiblesse des détenteurs du pouvoir traditionnel face à un fond que l’on sait sorti pour servir à l’achat des consciences.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner