La Tempête des Tropiques : «Joseph Kabila hier au Palais du peuple»

Le président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse de mardi 28 février 2012

La Tempête des Tropiques consacre sa Une à la visite effectuée par le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila aux membres du bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

« Ayant rencontré le président du bureau provisoire de l’Assemblée nationale, JK s’est montré très préoccupé par la nécessité d’accélérer les travaux de la Chambre basse du Parlement. Travaux relatifs notamment à la validation de mandat de nouveaux députés et à l’installation du bureau définitif de cette institution », indique le quotidien.

L’Assemblée nationale qui décidément a du pain sur la planche. A en croire la recommandation que lui a formulée l’Association africaine pour la défense des droits de l’homme (Asadho). Cette ONG demande aux députés d’évaluer d’abord le travail de la Ceni. Et ce, avant la tenue des élections provinciales en RDC.

Le Phare : « Encore un coup dur pour JB Bemba »

Le quotidien note que Me Nkwebe Liris, le principal avocat de l’ancien vice-président de la RDC Bemba est décédé, dimanche 26 février à Kinshasa. Il revenait récemment de l’Inde, où il était parti se faire soigner.

« C’est un coup dur pour Bemba car cet éminent juriste avait sérieusement mis en difficultés non seulement l’ancien procureur de la CPI, mais aussi les témoins à charge », écrit le journal concernant les prestations de Nkwebe Liris dans le Jean-Pierre Bemba poursuivi pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité qu’auraient commis ses soldats de la rébellion du Mouvement de libération du Congo (MLC) en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003.

« Me Nkwebe disparaît donc au moment où les avocats de la défense s’apprêtent à faire défiler devant la CPI les témoins à décharge », conclut le confrère.

De son côté, Le Potentiel s’intéresse à la Fibre optique en RDC affirme:

« Les PTT et Portefeuille sont au banc des accusés » 

Selon le quotidien, le lancement de la fibre optique en RDC est une affaire de gros sous. Les tergiversations actuellement constatées dans sa mise en activité sont révélatrices des enjeux en présence. Et Le potentiel poursuit :

« A l’ex-OCPT, l’on s’étonne que le gouvernement, notamment le ministère des Postes, Téléphone et Télécommunications et celui du Portefeuille s’érigent en obstacle à l’effectivité de la fibre optique en RDC. Compté parmi les préalables à réaliser en vue de la tenue du 14ème Sommet de la Francophonie en RDC », écrit le quotidien qui estime que le projet fibre optique est à la merci des pesanteurs politiques et des intérêts partisans.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner