Le Potentiel : « Gouvernement et nouvelle majorité parlementaire : Le PPRD dit non à l’ouverture »

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse kinoise du mercredi 4 avril 2012

Le Potentiel note que le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) est opposé à un compromis politique autour de la majorité parlementaire dégagée des résultats des élections législatives publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

C’est le point de vue du PPRD qui entend gouverner seul, rapporte le confrère qui constate que c’est contraire à l’esprit d’ouverture et à la volonté politique du président de la république.

En effet, écrit le journal, le secrétaire général du PPRD, le PPRD, parti-phare de la mouvance présidentielle, est catégorique : « Il existe bel et bien une majorité parlementaire : celle issue des élections du 28 novembre 2011 dont les résultats ont été proclamés par la Ceni ».

C’est cette majorité parlementaire, avec un total de 341 sièges ou parlementaires, qui donnera au Président de la république le futur Premier ministre, lequel aura la tâche de former le nouveau gouvernement tant attendu.

Et dans cette majorité parlementaire, rapporte le Potentiel, le PPRD vient en tête avec 62 députés, auxquels il faudra ajouter d’autres partis alliés et des indépendants qui s’identifient au PPRD. C’est ainsi que le Secrétaire général du PPRD a parlé de 150 députés « PPRD » sur les 341 que comptent la Majorité parlementaire. « Une majorité dans la Majorité », commente le quotidien.

Un autre titre dans le Potentiel de ce matin : « Alarmantes nouvelles de Bukavu, les éclaireurs de Mutebuisi affluent en masse ».

Non contents de régner en maîtres à Goma, et après avoir investi le Masisi au Nord-Kivu, écrit le journal, les Rwandais atterrissent maintenant dans la ville de Bukavu. Comme pour dire que la balkanisation du Congo est en marche, commente le confrère.

A en croire certaines personnes en provenance de l’Est de la République démocratique du Congo, écrit le Potentiel, l’avenir s’annonce sombre pour le Sud-Kivu. Cela, du fait que la situation est actuellement confuse avec ces Rwandais qui continuent de retourner en masse à Bukavu. Le plus alarmant est qu’actuellement, leurs chefs se comportent toujours en seigneurs de guerre.

De son coté, L’Observateur titre sur la décentralisation : « Politique de décentralisation : 70 nouvelles villes et 285 communes ont été créées en RDC »

D’après ce journal, c’est l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito qui avait signé les décrets créant ces nouvelles entités administratives. Ces décrets, poursuit le quotidien kinois, concernent dix provinces du pays, à l’exception de Kinshasa.

Ainsi chaque province compte aujourd’hui au moins trois villes et dix communes nouvellement créées.

Le journal renseigne :

« Il s’agit du décret n° 012/11 du 18 février 2012 conférant le statut de ville et de commune à certaines agglomérations. Quant à la circulaire, elle porte le n°001/MININTERSECDAT/2012 du 23 février2012 relative à la mise en œuvre de la nouvelle organisation administrative et territoriale de la RDC. Au terme de cette circulaire, les districts, les cités et les postes d’encadrement administratif sont supprimés sur toute l’étendue de la République. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner