La Tempête des tropiques : «Appui du Rwanda au M23, Bruxelles appelle Kinshasa et Kigali au dialogue»

Didier Reynders, lors d’une conférence de presse le 28/03/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse de mercredi 4 juillet 2012


Le Premier ministre belge, Didier Reynders l’a déclaré lors de son séjour à Bujumbura, indique La Tempête des tropiques. Selon Didier Reynders, la Belgique est prête à aider à l’organisation de cette concertation entre les deux pays voisins des Grands Lacs, rapporte le journal.

Mais « Que se passe-t-il exactement au Nord-Kivu ?», s’interroge Le Phare.

Le quotidien renseigne que les combats continuent dans cette province malgré la plainte de la RDC déposée à l’ONU et la mise au point de cette organisation. En tout cas, pour le confrère, le gouvernement est interpellé. L’opinion congolaise souhaiterait que le gouvernement puisse lui dire clairement ce qui se passe au Nord-Kivu. Elle veut savoir pourquoi la guerre ne s’arrête toujours pas. Et Le Phare de se demander : En dehors de l’agresseur rwandais, y aurait-il des complicités internes en RDC ?

La Tempête des tropiques signale dans un autre article un sit-in des fonctionnaires, mardi 3 juillet, à la Primature.

Après la mise en circulation de nouvelles coupures du franc congolais, explique le tabloïd, les fonctionnaires de la RDC – toutes catégories confondues – ne jurent que par l’application effective de l’accord de Mbudi. Ils ont tenu à le faire savoir, mardi, au Premier ministre Matata Ponyo, qui « malheureusement n’était pas présent dans son bureau », renseigne le journal.

La Prospérité : « Députation provinciale, Ceni : la réception de candidatures reportée ! »

D’après la consœur, Le calendrier réaménagé par la Ceni le 6 juin dernier serait déjà en difficulté. Ce calendrier prévoyait l’opération de réception et de traitement de candidatures aux élections provinciales initialement à la date du 4 juillet 2012. Les raisons du renvoi ne sont pas seulement d’ordre financier comme d’habitude, relève le journal.

Ce report, indique le communiqué de la Ceni, se justifie par le fait que cette institution est en attente des recommandations des députés, au regard de leurs préoccupations exprimées lors du débat général en plénière.

En clair, souligne le quotidien kinois, la Ceni est dans une double attente, celle des recommandations des députés mais aussi celle des moyens attendus du Gouvernement et des partenaires pour l’organisation des élections provinciales, soit 266 309 135 dollars américains.

La balle est donc dans les camps du gouvernement et de l’Assemblée nationale, renchérit La Prospérité !

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner