La Prospérité : «Tshisekedi : rendez-vous manqué !»

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du lundi 11 mars 2013

« Annoncé à la Place du Cinquantenaire, Tshisekedi : rendez-vous manqué ! », titre ce matin en une le journal La Prospérité. Le « lider maximo » est certes rentré hier à Kinshasa d’un voyage d’Afrique du Sud, rapporte la consœur mais seulement, le rendez-vous du meeting prévu à la Place du Cinquantenaire n’a pas eu lieu sur décision de l’autorité urbaine.

À sa descente d’avion, explique le journal, Etienne Tshisekedi a été conduit, sous escorte, jusqu’à sa résidence dans la commune de Limete. Et, comme on pouvait s’y attendre, il y a eu tout de même une certaine résistance de combattants, conduisant à des échauffourées entre policiers et inconditionnels de l’opposant congolais le plus célèbre, signale La Prospérité.

Sur le même sujet, le quotidien du groupe L’Avenir titre : « Tshisekedi : un Prince à New-York ou un Persan à Paris ». Le journal rapporte que de nombreux militants ou combattants, comme ils se font appeler, se sont déplacés à l’aéroport international de N’Djili pour l’accueillir.

Mais la police les a dispersés au moyen des gaz lacrymogènes. Plusieurs des combattants ont tenté de perturber la circulation routière et certains d’entre eux ont été interpellés puis relâchés après quelques heures, selon les autorités policières, indique le journal qui précise qu’Etienne Tshisekedi a été conduit à son domicile de la 10è rue Limete par la police qui a mis tout le dispositif afin d’empêcher que les militants puissent se rendre à la Place du Cinquantenaire.

Et le journal de commenter : « Toute la gesticulation d’hier est une façon pour Tshisekedi qui s’était autoproclamé président de la République de couvrir son échec électoral de novembre 2011 ».

Dans un autre chapitre, Le Potentiel  renseigne que les deux ailes du M23 se battent à Rumangabo. Selon le confrère, ces combats sont un mauvais présage pour les pourparlers de Kampala sur les perspectives d’un retour rapide et effectif de la paix dans l’Est du pays.

Forum des As ajoute que l’accord de Kampala sera signé ce vendredi mais le tabloïd rapporte que les FARDC, l’armée congolaise, disent non à l’intégration en bloc du M23. Le nouvel accord que le gouvernement congolais se prépare à signer avec les rebelles pro-rwandais du M23 contient, selon le quotidien, des éléments susceptibles de ramener la RDC à la case du départ par rapport à la paix à l’Est du pays. Il s’agit de la résolution concernant l’intégration en bloc, au sein des FARDC, des rebelles du M23, de la troupe jusqu’au grade le plus élevé, croit savoir le quotidien.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner