La Prospérité : « Ceni : remise-reprise bloquée ! »

Le président de la Ceni, Ngoy Mulunda. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du mercredi 19 juin 2013

La Prospérité renseigne ce mercredi que la remise et reprise entre l’équipe de Malu-Malu et celle de Ngoyi Mulunda « se fait toujours attendre ».

En cause, pointe le confrère, l’équipe sortante réclamerait la somme de 16 millions de dollars américains au titre d’émoluments qu’elle devrait gagner pour les six ans de son mandat, quand bien même celui-ci était écourté à deux ans.

Dans l’entretemps, côté passif, poursuit le confrère, l’équipe sortante de la Ceni laisserait, derrière elle, une série de dettes estimées à plus ou moins 120 millions USD.

La Prospérité indique qu’il appartient au Gouvernement de trancher cette affaire, « question de permettre à cette institution, plus principalement aux nouveaux animateurs de commencer leur travail, à temps ».

Sinon, prévient le confrère, « on reviendra sur les mêmes erreurs, les mêmes irrégularités, faute de faire le travail quand il est encore temps ».

Au sujet de la même commission électorale, L’Avenir titre à la une sur les propos du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), abbé Malu-Malu, au sortir de son entretien avec le président de la chambre basse du Parlement, Aubin Minaku. « Bientôt les élections provinciales et locales », lance le journal.

Quatre jours seulement après leur prestation de serment devant la Cour suprême de justice, rapporte le journal, l’Abbé Apollinaire Malumalu et toute son équipe ont été reçus hier à la Chambre basse du parlement. Au menu de leur entretien, écrit le quotidien, le parachèvement du processus électoral de novembre 2011.

L’Avenir croit savoir que la priorité de cette équipe est l’élaboration du calendrier des prochaines échéances provinciale, urbaine, municipale et locale qui vont consacrer le parachèvement de ce cycle électoral du 28 novembre 2011, « en attendant les grands rendez-vous de 2016 ».

Le président de la Ceni cité par le même journal a annoncé l’organisation d’un séminaire pour « définir l’architecture institutionnelle de la Ceni aura lieu très prochainement ». Il devrait en sortir une feuille de route de la commission électorale.

Le Potentiel cite également le président de la Ceni qui a déclaré qu’il appartenait à tout un chacun de s’approprier le défi de la poursuite du processus électoral.

« …C’est toute la République qui est consciente de défis. Comme vous le savez, le mode électoral implique plusieurs parties prenantes. Nous avons l’administration électorale et toutes les autres parties prenantes. Nous souhaitons que chaque partie prenante prenne ses responsabilités. Quant à nous, nous prendrons les nôtres…», a indiqué l’abbé Malu-Malu cité par le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner