Le Potentiel : «Concertations nationales : le pavé de Kengo»

Léon Kengo Wa Dondo, président du Sénat congolais le 8/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse du lundi 12 août 2013

C’est mal parti, juge Le Potentiel, pour les concertations nationales, dont l’ouverture paraît imminente. Et pour cause : le Président du Sénat et membre du présidium des concertations nationales, Léon Kengo a déclaré que l’issue des concertations sera la formation d’un gouvernement où Majorité, Opposition et Société civile feront partie.

Le tabloïd note que des réactions n’ont pas tardé – dans la Majorité tout comme dans l’Opposition. Tous redoutent que ces assises outrepassent leur mission, à savoir la survie de l’Etat menacée dans sa partie Est. Sans doute, estime Le Potentiel, Kengo a jeté un pavé dans la mare.

En outre, La Prospérité relève au sujet des concertations nationales, que Kengo et Minaku arbitrent tandis que Sassou accompagne à la carte ! D’après la consoeur, Kengo a démontré, preuve à l’appui, que toutes les revendications de l’opposition en rapport avec lesdites concertations ont trouvé des réponses.

Mais pour le quotidien du groupe L’Avenir, il y a une guerre de leadership déclarée dans l’Opposition. Et le peuple congolais s’en trouve sacrifié.

Le journal constate que l’annonce de Kengo à l’Opposition de requalifier l’actuelle Majorité a relancé de plus belle la guerre de leadership dans ses rangs. Pour le confrère, le président de la République doit prendre ses responsabilités car dans la mentalité des opposants, c’est plutôt la culture de l’intérêt personnel qui prime avant celui de l’intérêt général.

Par ailleurs, La Prospérité note qu’à « l’UDPS: Tshisekedi boude Sassou ! »

Décidément, Etienne Tshisekedi aime bien prendre l’opinion à contre-pied, constate La Prospérité. On l’annonçait à Brazzaville, le vendredi 9 août 2013. Rien de tel. Le Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) n’a pas bougé de sa résidence de Pétunias, à Limete. Il était apparemment loin d’envisager de faire la traversée du fleuve Congo. Répondant tranquillement à ses occupations habituelles, l’homme a reçu en audience, le même jour, le président de la société civile de la Diaspora Congolaise (CCDC).

Concernant la situation sécuritaire dans l’est de la RDC, Le Potentiel nous renseigne qu’au Sud-Kivu, les FARDC ont repris le contrôle des localités occupées par des miliciens à Fizi. Une annonce faite par la 10è région militaire des FARDC samedi dernier tandis qu’au Nord-Kivu : la journée «ville-morte» est entrée dans son deuxième jour hier dimanche à Oïcha.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner