Forum des As annonce la création d’un «regroupement électoral» de l’opposition

L’opposant Joseph Olengankoy, président de Fonus. Photo Radio Okapi

Revue de la presse kinoise du 23 juin 2014

«Debout congolais» : une plateforme de l’Opposition en gestation, titre Forum des As, annonçant la création d’un regroupement de l’opposition en vue des prochaines élections en RDC.

«A en croire nos sources, il sera question d’une opposition de vérité et non de mensonge avec des acteurs aguerris à la chose politique et non de nouveaux venus sur l’arène», affirme le journal.

Le quotidien cite le Fonus Joseph Olenghankoy, ainsi que des anciens de l’UDPS tels que Sylvain Kamany et Beltshika, le groupe dit du G14 et «bien d’autres» comme acteurs de cette «méga plateforme» qui n’est pas «un regroupement opportuniste» mais «un regroupement électoral et non gouvernemental», juge le journal.

Toujours en vue des prochaines élections, La Prospérité évoque la rencontre de vendredi 19 juin dernier entre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et les partis politiques.

«Pendant près de six heures, les préoccupations de certaines sensibilités qui fustigent un calendrier non-consensuel ont été rappelées au numéro un de cette institution organisatrice des élections en RD. Congo», explique le journal.

De son côté, le président de la Ceni, l’abbé Apollinaire Malumalu a répondu que «le calendrier ne peut jamais être consensuel !».

«Le calendrier des élections urbaines, municipales et locales publié récemment reste une décision irrévocable d’une institution qui ne veut nullement remettre en question son indépendance», a-t-il prévenu selon le journal.

Sur le même sujet, l’hebdomadaire Congo Nouveau offre une tribune à l’opposant Eugène Diomi Ndongala.

Dans un article intitulé «le jusqu’au-boutisme de Malumalu, la gouvernance par défi et les conséquences jurisprudentielles de l’affaire Gbagbo à la CPI» et daté du 21 juin dernier, l’ancien député parle du président de la Ceni comme d’un «prélat qui semble téléporté de l’époque de l’inquisition à nos jours», et qui «raconte, à qui le veut entendre, qu’il organisera à sa manière ses élections, sur la base de « fonds propres » tout en considérant la CENI comme une entité « souveraine ».

Enfin, en marge du début des épreuves écrites de l’Examen d’Etat en RDC, Forum des As s’interroge : «Diplômé d’Etat pour quelle perspective?»

«Ce questionnement est à très large spectre, eu égard à la dégradation continue de la qualité de l’enseignement et par ricochet à la baisse du niveau des apprenants», explique le journal.

«Tout écolier a-t-il vocation à embrasser le secondaire / cycle long ? Est-il vraiment indiqué que la quasi-totalité des élèves s’orientent vers des filières littéraires, pédagogiques, scientifiques, commerciales parce que “très tendances ” au détriment des créneaux professionnels ? Une fois le diplôme d’Etat dans sa gibecière, est-il de bonne politique de voir tous les bacheliers investir indistinctement nos universités, instituts supérieurs et autres grandes écoles ? Poser cette kyrielle de questions, c’est déjà y répondre», affirme Forum des As avant de conclure sur un «bonne chance quand même à nos candidats bacheliers».

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner