La Prospérité : «Ewanga en résidence surveillée à l’Hôtel Invest !»

Le secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Revue de la presse kinoise du vendredi 8 août 2014

L’arrestation du député national Jean-Bertand Ewanga fait encore la Une des journaux kinois ce vendredi.

La Prospérité constate que «ça bouge vite : Ewanga en résidence surveillée à l’Hôtel Invest».

«Aux dernières nouvelles, rapport le quotidien, l’opposant politique, Jean-Bertrand Ewanga, Secrétaire Général de l’UNC de Vital Kamerhe, aurait été ramené à l’Hôtel Invest, après plus d’une nuit passée à Makala».

La consœur explique qu’une lettre d’Aubin Minaku, l’actuel speaker de l’Assemblée nationale, à Félix Kabange Numbi, le Procureur Général de la République, aurait joué pour beaucoup dans ce changement.

Ce que corrobore Forum des As qui signe : «Retombées des démarches des ambassadeurs occidentaux et des députés de l’opposition. Jean-Bertrand Ewanga quitte Makala pour l’hôtel Invest», où il est assigné à résidence.

Au terme de leur rencontre hier avec le président de l’Assemblée nationale, les diplomates français, belge, anglais et de l’UE ont appelé les acteurs politiques au dialogue et à agir avec respect mutuel, révèle le quotidien.

L’Avenir confirme l’information et explique qu’outre le groupe d’ambassadeurs, le président de l’Assemblée a expliqué aux opposants les raisons d’être de cette arrestation et le processus dans lequel il s’engage pour qu’une solution soit trouvée.

«Très rassuré, ces députés nationaux croient que la solution va être trouvée d’un moment à l’autre», explique le journal.

Sous un autre chapitre, Le tri-hebdomadaire kinois Congo Nouveau renseigne en manchette qu’un sénateur américain promet de bloquer Kabila.

Et le tabloïd de se demander : jusqu’où ira la «guerre» entre Russ Feingold, l’envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands-Lacs, et le président congolais Joseph Kabila?

Le journal raconte qu’en marge du sommet USA-Afrique, le sénateur a relancé son idée de ne pas voir Joseph Kabila briguer un troisième mandat présidentiel.

Enfin, dans son éditorial, Forum des As revient sur la fameuse révision constitutionnelle, mais sur un ton beaucoup moins sérieux, ou très peu, en inventant un dialogue entre la président américain, Barack Obama, et un de ses frères ennemis africains, lui prodiguant conseil sur les moyens de s’éterniser au pouvoir.

Dans la diatribe intitulée «Et voici Barack l’Africain», le confrère s’interroge :

«Barack Obama est-il toujours le même après trois jours de contact suivi avec ses “frères et amis” chefs d’Etat africains ? Parions qu’entre deux postures officielles, certains de ses frères -surtout ses aînés- lui ont prodigué quelques sages conseils très africains. Parmi lesquels sans doute, comment se maintenir au pouvoir le plus longtemps possible. Car, jusque-là, pauvre Obama, tout Africain qu’il est, ne peut faire plus de deux mandats ! Ce qui donne au total huit ans ! Huit petites années et s’en va ! Adieu Maison -Blanche, adieu USA Force one – avion cinq étoiles et hélicoptère de commandement- ! Huit ans, c’est bien peu. Fort peu même», ironise le confrère !

Alors, comment allonger ce bail ? Astuce : En révisant la Constitution bien sûr, conseille un chef d’Etat africain à son jeune frère et ami Obama, tous les deux assis au pied de la cheminée de la Maison Blanche.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner