Kitona : 300 ex-combattants démobilisés attendent leur réinsertion sociale

C’est depuis près d’une semaine que ces démobilisés attendent un moyen de transport pouvant les conduire vers leur lieu d’insertion. Avant leur démobilisation, ils étaient dans un centre de brassage où s’opère la réunification des éléments des groupes armés.

Ces ex-combattants appartiennent au groupe de 1 132 personnes démobilisées au centre d’orientation de la Conader. Parmi eux, on compte ceux qui ne répondent pas aux critères exigés par l’armée et les volontaires.

Selon le coordonnateur provincial de la Conader, c’est sa structure, en collaboration avec des partenaires, qui doit assurer le transport des démobilisés ainsi que leurs dépendants. Hubert Nsimba affirme que 285 enfants associés aux forces et groupes armés étaient aussi concernés par ce processus. Ils sont maintenant en attente d’une réunification familiale, dans différents centres de transit.

La prochaine démobilisation est prévue au mois de juin. Elle concernera le reste de troupes basées au centre d’instruction de Kitona, à la base navale de Banana, ainsi qu’à la garnison de Boma, dans le Bas Congo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner