Grève des enseignants: le cardinal Etsou interpelle le gouvernement et les parents

L’archevêque de Kinshasa s’est exprimé au cours d’un point de presse au centre Nganda à Kinshasa ce mercredi 12 octobre 2005. Pour le prélat catholique, il n’est pas question de priver les enfants de l’école qui représente la seule sécurité, rapporte radiookapi.net.

« Il est temps pour que chacun assume ses responsabilités. L’école est la seule sécurité des enfants. C’est l’école qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Assurons cette même formations aux enfants qui prendrons la relève demain», a déclaré le cardinal Frédéric Etsou.

C’est dans ce cadre qu’il a demandé avec insistance au gouvernement et aux enseignants de faire preuve d’esprit d’ouverture. Pour l’archevêque de Kinshasa, seule doit l’emporter l’amélioration des conditions de vie et de travail pour le bien des enfants. Il reste optimiste quant à l’issue de la crise qui secoue le secteur éducatif : « Rien n’est perdu. Un avenir pour les négociations reste ouvert si à différents niveaux, nous assumons nos responsabilités dans la vérité et dans un esprit de solidarité»

S’agissant de sa santé, le cardinal a dit qu’il se portait bien. Son malaise de dimanche dernier était dû à l’insuffisance d’aération dans la cathédrale Notre Dame du Congo, a-t-il signifié.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner