Mambasa : mobilisation pour la protection des Okapis

L’administrateur directeur technique de l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN, l’a annoncé vendredi. Il revenait d’une mission dans ce territoire situé à environ 135 kilomètres à l’ouest de Bunia, rapporte radiookapi.net

Benoît Kisuki explique les dispositions pour impliquer la communauté dans la protection de ces animaux. « Nous avons mis en place des structures de dialogue, ceux des villages, supervisées par les chefs de collectivités. Ces structures de dialogue pourront être un pont entre la population et la réserve. Plus il y aura de braconnage, ou toute autre activité illégale dans l’entité, plus nous devrions réduire nos interventions économiques dans cette entité. Et cela pourra nous permettre de voir exactement quelle est l’entité qui s’implique mieux dans le gestion des aires protégées. En dehors de cela, nous avons dit que les chefs devraient aussi s’impliquer dans l’exécution du projet. Parce qu’à partir du moment où le chef est impliqué dans la mise en œuvre d’un programme, il y a des frais qu’on peut lui payer en tant que superviseur. Au lieu d’employer quelqu’un d’autre pour superviser le travail, on lui donne carrément le salaire qui était préparé pour le superviseur. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner