Kinshasa : embargo médiatique contre le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire

L’embargo a été décrété par l’Union Nationale de la Presse Congolaise, UNPC. Elle demande également que le gouvernement se désolidarise dudit ministre. Cet embargo fait suite à l’affaire opposant ce ministre à deux journalistes de la chaîne horizon 33, rapporte radiookapi.net

L’UNPC a adressé pour cela une lettre ouverte au président de la République, au premier ministre et aux présidents des deux chambres du parlement.

Kasonga Tshilunde, vice président de l’UNPC, explique le sens de cette démarche. « Nous avons demandé qu’il se désolidarise de ce ministre, et qu’il le chasse du gouvernement. Et en deuxième lieu, nous avons estimé qu’il fallait poser un acte fort, pour qu’on puisse nous entendre. C’est ainsi que nous avons décrété un embargo total sur les activités de ce ministre, aussi longtemps qu’il ne sera pas relevé de ses fonctions en tant que ministre jusqu’au remaniement annoncé du gouvernement. Et si à ce remaniement il est reconduit, nous allons nous réunir pour prendre d’autres actions plus concrètes, plus importantes et plus contraignantes que l’embargo que nous venons de décider. »

Pour rappel, les deux confrères ont accusé le ministre de les avoir fait passer à tabac après la diffusion d’un reportage mettant en scène le ministre et le recteur d’un campus suspendu par lui.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner